Retraite : comment détecter la perte d’autonomie ?

Les personnes âgées sont confrontées à des difficultés aussitôt que la perte d’autonomie prend place dans leur vie.  Cette perte d’autonomie peut se traduire par des sentiments d’angoisse récurrents, des dépressions et autres troubles psychologiques qui empêchent la plupart des seniors d’agir sans l’assistance permanente d’autrui. Outre les pertes de capacités psychiques, la régression des capacités énergétiques est l’une des premières conséquences lourdes du vieillissement. Et c’est surtout cette dernière qui entraîne la perte d’autonomie.

Il est souvent très utile d’en détecter les premiers signes afin d’envisager une meilleure perspective d’assistance. Cela va permettre de réduire progressivement le stress et la situation de dépendance chez les personnes âgées.

Les avertissements à prendre en compte.

Les signes de perte d’autonomie peuvent être de nature physique et psychologique. Afin de les détecter, il est nécessaire de porter attention à l’apparition de certains signaux d’alerte et troubles inhabituels. La perte graduelle de la mémoire, l’état dépressif ainsi que la perte de poids sont souvent les premiers signes de la régression de l’autonomie. Il faut de ce fait y prêter une attention particulière.

Quant à l’alimentation, il est important de vérifier si la personne âgée perd son appétit ou mange de façon non-équilibrée.   Un autre signe de perte d’autonomie est la démotivation. Un senior vivant isolément peut très souvent négliger voire se détacher de tout contact social. Se sentant inutiles à cause de son incapacité, les personnes âgées ne trouvent  plus d’intérêts dans les choses qui, autrefois, l’ont passionné.

Du point de vue physique, la perte d’autonomie peut se manifester à travers les chutes, les problèmes de santé récurrents et accidents domestiques répétitifs. Cela doit alerter l’entourage sur l’exigence d’une assistance pour personne âgée.

La solution d’assistance.

Il est parfois dur pour un senior d’admettre une perte d’autonomie, par crainte de se faire envoyer dans une maison de retraite. Pour ce faire, la solution adaptée pour concilier quiétude et indépendance est la téléassistance. Rester à domicile, vieillir chez soi et se sentir protégé en tout temps, c’est un peu l’idéal pour les personnes âgées vivant seules et dépendantes. Cette alternative permet de gagner leur confiance et de les motiver à s’épanouir plutôt que de vieillir.

Des dispositifs simples et pratiques sont installés à domicile ou portés sur soi pour garantir une sécurité renforcée de jour comme de nuit. Outre l’assistance physique, un service d’écoute et d’appui psychologique sont fournis par la prestation de téléassistance.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Retraite : comment détecter la perte d’autonomie ?